Les médias parlent de nous

 VOIR:

France 3:

http://youtu.be/-u8_7Hz3HWo

ECOUTER:

R.C.F

http://rcf.fr/actualite/les-gites-investissent-les-centres-villes

France inter

http://www.franceinter.fr/player/reecouter?play=1054073

LIRE

 

FONTAINE RIVE GAUCHE

 ville-fontaine.fr/fontainerivegauche

La ville de Fontaine s’intéresse au premier gîte d’étape urbain dans une métropole de plus de 400 000 habitants.

 

En plein coeur de Fontaine, en bordure du Drac et au pied du Vercors, Christophe Delachaux et sa compagne Claire Semet vont ouvrir mi-Septembre un gîte urbain, dans le pur style d’un refuge de montagne. Visite guidée.

Ce qui frappe, c’est d’abord sa forme ronde et ses fenêtres rectangulaires ouvrant sur les massifs environnants. Adossé à leur maison telle une yourte bardée de bois, le gîte du Néron est à mi-chemin entre un hôtel (pour le confort) est une auberge de jeunesse (pour la convivialité). Le gîte situé entre la rue de Paris et la rue Charles Michels, à deux pas de la liaison pédestre avec le GR9, est entièrement construit en matériaux naturels: bois, chanvre et chaux. Pensé et réalisé en collaboration d’Olivier Duport, concepteur de la brique de chanvre, l’hébergement offre une capacité de 14 couchages répartis en chambres pour 1, 2 ou 4 personnes et bénéficie d’une cuisine en gestion libre, d’un lieu de détente, de douches et de sanitaires. Et si l’une des particularités est son architecture, l’autre, c’est la personnalités des hôtes. Christophe Delachaux est un artiste de spectacle vivant: danseur (avec Jean-Claude Gallotta), chorégraphe et acteur. « Ce projet, c’est ma création du moment », précise-t-il. Claire Semet est comédienne et travaille régulièrement avec la Comédie de Valence.

 

Du dépaysement en pleine ville

Débuté en octobre 2013, le site accueillera ses premiers clients mi-septembre. Les prix pour une nuitée restent très intéressants (18€ par personnes). « Sur l’agglomération, il y a peu d’hébergements abordables. Notre gîte peut intéresser à la fois des artistes, des étudiants en stage, des ouvriers en contrat de travail d’apprentissage, des compagnons du devoir ou des sportifs », explique Christophe Delachaux. Son atout, c’est aussi la très belle vue de la terrasse, d’où l’on aperçoit le Néron, la Chartreuse, mais aussi les massifs du Vercors et de Belledonne. Un dépaysement à 360° en centre-ville.

Valérie Treilleford

 

http://www.grenoble-montagne.com/vie-grenoble-montagne/actualites-montagne/ouverture-dun-gite-detape-urbain-fontaine/

 

Passion Rando

http://www.ffrandonnee.fr/passion-rando/passion-rando-magazine.aspx

Halte méritée en pleine cité

Depuis septembre, le gîte d’étape du Néron accueille les randonneurs… en pleine ville. Une première en France pour ce type d’hébergement. Campé à Fontaine, en périphérie de Grenoble, à deux pas du GR9, il évite d’enchaîner une quinzaine d’heures de marche entre Saint-Nizier-du-Moucherotte et le Sappey-en-Chartreuse. Ce bâti tout en rondeur fait de bois, de chanvre et de chaux, propose la nuitée à 18€dans un esprit « refuge de montagne »…

Etienne Hurault