Le Vog accueille Alban de Châteauvieux

www.albandechateauvieux.com

Au travers de sa collection d’affichettes d’animaux perdus et d’ex-voto contemporains, Alban de Chateauvieux interroge les relations affectives intenses entre les individus, leurs animaux familiers et le paysage.

Le 12 janvier 2007, Alban de Chateauvieux s’arrête en pleine rue devant une petite affichette portant ces quelques mots tracés à la craie bleue « PERDU PIGEON BLANC », suivis d’un numéro de téléphone auquel il manque un chiffre. Ce petit papier suspendu à son unique morceau de scotch, fut une révélation pour lui. Depuis, il collecte au fil de ses voyages des affichettes d’animaux perdus.
Cette exposition honore des animaux disparus dont la vie singulière a compté et dont l’absence en révèle l’importance affective. Ils sont tous clairement individualisés et porteurs de qualités singulières, l’un beau, affectueux ou tendre, l’autre complice, fiable, drôle ou fidèle.